enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
gilles paris

L'Été des lucioles

aux Éditions Héloïse d'Ormesson


à
l'étranger

... L'été des lucioles de Gilles Paris (Editions Heloïse d'Ormesson): un roman qui a comme un goût de Petit Nicolas, le mystère en plus. Un livre raffraîchissant sur l'enfance, ses questionnements et ses rêves. Savoureux.
Essentielle (La Libre Belgique) - Gilda Benjamin - Decembre 2013
document pdf
... Belle peinture de certaines détresses de l'enfance, mais certainement pas empreint de tristesse, ce roman est plein de fraîcheur, de spontanéité et de poésie. Il donne aussi envie de nous replonger nous-mêmes, pendant quelques merveilleurs instants, dans notre propre enfance.
Entreprises magazine - Michel Nivoix - Janvier / Février
document pdf
... Empreint de frâcheur, de tendresse et de la mûre indulgence de l'enfance, le roman se présente comme une passerelle avenante vers l'âge adulte.
http://editionsdelermitage.skynetblogs.be - Apolline Elter - 23 Janvier 2014
document pdf
... Gilles Paris aime emprunter la plume de l'enfance, observateur bienveillant d'un monde adulte, de ses comportements et tourments.
http://lireestunplaisir.skynetblogs.be - Apolline Elter - 23 Janvier 2014
document pdf
... J'ai réelement savouré l'écriture qui poétise les aventures du petit garçon; j'ai même réussi à faire perler quelques larmes lors d'une scène émouvante entre la veille dame et Victor.
http://paikanne.skynetblogs.be - Pascale Rousseau - 23 Janvier 2014
document pdf
... Il est de ces ouvrages qui vous replongent avec délectation dans le meilleur de votre enfance. L'auteur nous emporte avec émotions, en vacances au Cap Martin, avec le jeune Victor, 9 ans, son originale famille et ses amis, à la découverte de la vie et de ses non dits.
Trends in Riviera Magazine - Emilie Thévenin - Janvier / Février
 
document pdf
... Observateur bienveillant de comportements adultes et de secrets enfouis qu'il perce à la lumière de lucioles éphémères, le narrateur imprime une touche de tendresse et de fraîcheur qui rendent la lecture du roman des plus attachante.
L'Evantail (Belgique) - Février 2014
document pdf
... Et les lucioles ? Victor les découvre avec étonnement et ravissement. Il en abandonne sa mère à ses livres et Pilar à ses peintures. Des tas de rêves se mettent à circuler dans sa tête tandis qu'il se lance à la poursuite d'un papillon. Il finit par arriver à un arbre creux: c'est le moment où il tombe nez à nez avec Tom et Nathan, deux gamins jumeaux du même âge que lui. Tom et Nathan vont se révéler des guides appréciables lors du tour des villas abandonnées par les propriétaire d'antan, tour qu'ils font faire à Victor. Étranges jumeaux : qui sont-ils en réalité ?
http://sefarad.org/clairebondy Claire Bondy
document pdf
... Un voyage au pays de l'enfance, poétique et tout mignon.
Femmes d'Aujourd'hui (Belgique) - Myriam Berghe - 26 Février 2014
document pdf
... Ce livre a été écrit bien avant le terrible débat sur le mariage homosexuel qui a secoué la France ?
"Oh oui ! Maintenant, on me dit que je suis dans l'air du temps, parce que je parle de deux femmes ensemble. Moi, ce qui m'amusait, c'est que dans le roman, comme c'est vu du point de vue de Victor, on se rend compte que ces deux femmes, c'est comme deux supercopines et que, pour ce petit garçon, c'est aussi normal qu'un soleil dans un ciel bleu. En France, c'est devenu dément : une loi a été votée, mais il y a quand même encore des gens qui descendent dans la rue ! Mais laissons les gens faire ce qu'ils veulent ! Je trouve ça plus intéressant de parler d'un thème qui peut heurter en l'intégrant dans un roman comme quelque chose d'absolument naturel."
La Dernière Heure (Belgique) - Isabelle Monnart - 28 Février 2014
document pdf
... J'ai beaucoup apprécié le côté mystérieux de ce roman. Il y a ce mystère qui plane autour de Nathan et Tom, les jumeaux ainsi que celui qui plane autour de Félicité. On a envie d'aider Victor à les résoudre et de connaître les secrets de ces personnages.
http://lestribulationsdunelectrice.be - Isabelle Detavernier
document pdf
... Gilles Paris a composé une nouvelle fois dans "L'été des lucioles" une formidable galerie de portraits, auxquels se joignent d'étonnants personnages secondaires qui ont toute leur importance. Il maîtrise allègrement son récit, et offre de très plaisants moments de lecture affectueuse.
http://lu-cieandco.blogspot.fr - Lucie Cauwe
document pdf
... Sur le bandeau de couverture de L'été des lucioles, il est écrit : "Cette histoire réveillera l'enfant qui sommeille en vous." Le livre refermé, un constat : la promesse a été tenue. Dans un exercice on ne peut plus périlleux (écrire comme un enfant, sans que le résultat ne sonne faux), Gilles Paris se montre une fois encore parfaitement à l'aise. Et signe, avec allégresse et légèreté, un conte d'enfant pour les grands...
Le Quotidien du Luxembourg - Serge Bressan
document pdf
... Un roman tendre et chaleureux, un voyage au coeur de l'enfance finement raconté.
Femmes d'Aujourd'hui (Belgique) - Joëlle Froment
document pdf
INTERVIEW ... Quatre livres à ton actif, et à chaque fois un enfant de neuf ans comme narrateur. N'est-ce pas une façon de retrouver ton âme d'enfant ?
Gilles Paris : C'est surtout un plaisir de retrouver à chaque fois les mots d'un enfant. La particularité de mes romans, c'est que pendant toute l'écriture du livre, je deviens le narrateur.
Pour "L'été des lucioles", je deviens Victor. Je pense comme lui. Je réfléchis comme lui. Après, je redeviens l'adulte que je suis et retravaille le texte. C'est très difficile d'écrire comme un enfant si on ne le devient pas.
http://actu- livres.skynetblogs.be - Marc Varence
document pdf
INTERVIEW ... Il y a une patte Gilles Paris, on retrouve dans ce dernier roman, le mode de la fable, et une ambiance surnaturelle; comme dans "Autobiographie d'une courgette" ?
Gilles Paris : J'aime bien le mot conte, parce que j'avais envie de faire un roman plus léger que grave et c'est l'empreinte de chacun de mes romans. De la légèreté avec un été qui fasse penser à nos vacances, quand on était petit. J'avais envie d'y installer la magie, parce que Victor, le narrateur, dit à la fin du roman: "La vie sans magie c'est juste la vie". La magie rend la vie plus belle et c'est ce que je voulais dire à travers ce roman.
http://www.rtbf.be/culture/litterature - Christine Pinchart
 
document pdf
INTERVIEW ... Ce roman est le quatrième publié par Gilles Paris en plus de vingt ans, après Papa et maman sont morts, L'autobiographie d'une courgette et Au pays des kangourous, paru il y a deux ans. Abordant à chaque fois des sujets importants de la vie quotidienne (la mort, la dépression, les conflits parentaux, l'homosexualité), l'écrivain trouve toujours le ton juste, entre gravité et légèreté. "L'enfance est un univers dans lequel je me sens particulièrement bien, confie-t-il. Je suis quelqu'un d'assez pudique et parler de choses graves par la voix d'un enfant me permet de les dédramatiser. Ce sont des thèmes que j'aurais du mal à aborder d'un point de vue adulte, je ferais des livres beaucoup plus sombre".
L'Avenir (Belgique) - Michel Paquot
 
document pdf
gilles paris