enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
gilles paris

Au pays des kangourous

Don Quichotte éditions

revue
de presse
internet

C'est une belle histoire, un hymne à la vie qui prouve que même face à l'irrémédiable grâce à l'amour, à la chaleur humaine, tout est possible et que grâce à l'espérance et à la résilience, l'on peut revivre et reconstruire, même après l'ultime, l'indicible et l'insoutenable. L'auteur nous plonge avec bonheur dans l'univers onirique et poétique de l'enfance qu'il sait si bien décrire. Gilles Paris est, en effet, déjà, l'auteur de Papa et maman sont morts et d'Autobiographie d'une courgette qui étaient eux aussi des romans poignants où le narrateur écrivait à la première personne et se mettait dans la peau d'un petit garçon en mal d'amour, dans une introspection bouleversante, aux accents néanmoins tendres et savoureux. Un livre nostalgique qui sent bon le pain grillé, les bonbons Haribo et la tendresse...
web.mac.com/lejouretlanuit - Catherine Merveilleux 27/12/11
document pdf
J'ai bien apprécié lire ce livre, très frais et original car voir la dépression du point de vue d'un enfant qui analyse aussi les adultes avec son amie je doute qu'il y ait de nombreux livres comme celui-ci...
love-of-book.skyrock.com
- Virginie Legris 30/12/11
document pdf
Un très beau livre, une belle histoire que le quotidien de Simon qui vit des évènements intenses et aussi tragiques. Dur pour un enfant de neuf ans de se réfugier dans ses rêves pour trouver une réponse aux questions qu'il se pose. L'amour peut parfois changer bien des choses et aider à se retrouver. Gilles Paris signe ici un roman attachant et bouleversant à la fois, une excellente lecture !
http://leschroniquesdemadoka.over-blog.com - Stéphanie Alcesilas 30/12/11
document pdf
L'écriture de Gilles Paris, c'est comme déguster un bonbon acidulé. Du régressif comme on aime. Il y a de la douceur en première bouche, une tendresse contenue dans chaque mot, et puis cette petite amertume, une tristesse qui donne l'acidulé en deuxième impression. Le sourire côtoie les larmes. Dès le départ. Papa qui s'est collé dans le lave-vaisselle. Ca peut faire sourire. Mais très vite, Simon, avec ses mots d'enfants qui n'en sont pas, nous fait comprendre à quel point ce qui pourrait prêter à sourire peut au contraire nous faire monter les larmes. Tout le bouquin est calqué sur le même excellent modèle.
www.critica.fr
- Gracianne Hastoy - 07/01/12
document pdf
Sensible et élégante, la plume séduit dans ses descriptions et le récit de cet amour paternel. Un récit chaleureux, émouvant et délicat. Une écriture tendre, ironique, malicieuse, alerte et enthousiasmante. C'est magnifique, ça vous empoigne, ça vous bouleverse et vous laisse un peu patraque.
www.ecolesjuives.fr - David Assolen - 15/01/12
document pdf
J'ai adoré ce livre qui, petit à petit, permet d'approcher tout ce qui rend parfois la vie si difficile : le désamour, la solitude, la maladie, la mort... sans oublier tout ce qui l'embellit, fort heureusement : la fantaisie, l'amour, l'amitié, le rêve. Un très joli livre à mettre entre toutes les mains.
http://www.le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.be - Anaïs - 15/01/12
document pdf
Un merveilleux roman à l'émotion rieuse. Juste, magique, bouleversant, parsemé de rêves. On s'attache à chacun des personnages, comme à sa propre famille. Un message d'espoir.
http://www.bscnews.fr - Emmanuelle de Boysson - 16/01/12 (n° de janvier)
document pdf
Gilles Paris réussit là où tant ont échoué : entremêler la triste réalité des adultes avec l'imaginaire fragile et affreusement lucide des enfants. Aux sentiments, l'auteur a ajouté le style, impeccable et sans effets inutiles, et l'intrigue à la douloureuse inventivité.
http://www.lesobsedestextuels.com - Cédric Bru - 16/01/12
document pdf
Gilles met les pieds dans le plat à travers les yeux d'un enfant très drolatique et mâture, on va parler de dépression et redonner un sens à ce mot galvaudé... À lire donc pour s'enrichir ! ! !
http://www.unwalkers.com - Dominique Bouchard - 16/01/12
document pdf
Se mettre dans la peau d'un enfant n' est jamais aisé pour un écrivain et Gilles Paris réussit parfaitement ce postulat. La part d'imagination, essentielle à Simon pour s'évader du quotidien, est restituée avec justesse et émotion. Lola,la grand-mère est une femme que bien des lecteurs souhaiteront avoir eu comme aïeule et le thème de l'autisme est traité avec une délicatesse sans pareil. Un roman dont la gravité de certains de ses thèmes ne provoque pas la tristesse en raison de la personnalité et de la spontanéité de son jeune héros.
http://www.bloghotel.org/alecoutedeslivres - Roland Françoise - 18/01/12
document pdf
Gilles Paris dessine une histoire chamarrée, tendre et drôle à la fois, avec un fond un peu triste, ce qui donne une saveur particulière. Le mélange d'humour et de gravité est bien conduit, il m'a rappelé Cauvin, dont on sait la capacité à conjuguer la joie et le drame. La maladie et la mort sont en quelque sorte dédramatisées, et même magnifiées, par le ton léger en apparence. Ce qui n'empêche pas profondeur et pertinence. L'auteur fait très bien parler l'enfance, avec conviction, exercice plus difficile qu'il ne parait. Quête de vérité, croisement de générations, apprentissage de la vie, confrontation à la maladie... " Au pays des kangourous " est toutes ces choses à la fois. Une histoire habillement menée...
http://livrogne.com - Noann - 18/01/12
document pdf
Un récit poétique de bout en bout dont on voudrait retenir chaque expression, qui raconte la dépression avec justesse, sans accent tragique ni pathos excessif. Un récit plein de vie également, où chacun trouve sa place, où l'on sourit presque à chaque page, où nul n'est jugé ni condamné car tout s'explique finalement, où la fragilité de l'être attache intensément. Si des larmes viennent à couler à la lecture, elles seront douces et agréables, sans inquiétude. Un livre porteur d'espoir, jamais tragique et souvent drôle. Et tellement beau qu'il devient incontournable et magique ! Une émotion pure et rare qui se savoure encore longtemps après l'avoir renfermé. Où comment la douceur des mots, leur simplicité, leur sonorité, les images qu'ils construisent séduisent sans artifice et font vibrer le lecteur tout entier, sans détours, au plus près.
http://www.actualitte.com - Cécile Pellerin - 19/01/12
document pdf
Un roman délicieux où la lumière pointe dans un sujet délicat. À lire, c'est un texte empreint de sensibilité et de justesse.
http://www.lafringalelitteraire.com - Christophe Mangelle - 20/01/12
J'ai été particulièrement touchée par cette lecture. Il est très rare qu'une histoire m'émeuve au point de me faire pleurer. Ce fut le cas avec celle-ci. Non pas que ce livre soit finalement triste, non, il est plein d'espoir et très drôle .Mais l'émotion est omniprésente. Une émotion pure, naïve, sans pathos, celle de cet enfant de neuf ans, avec ses joies et ses peines, ses peurs et ses questionnements. Et tout ça sonne tellement juste !!!! ... C'est un énorme coup de coeur. Un livre à la fois léger et profond. Un petit bijou. Et je ne rajouterai qu'une chose : lisez-le!!!

http://lagrandestef.over-blog.com - Stef - 21/01/12

document pdf
document pdf
...Je vous dirais juste qu'il est touchant, vous ne pouvez pas rester insensible à l'histoire et à l'écriture fluide et sans " chichis " de l'auteur. Une fois pris dans les premières pages, vous ne lâcherez plus ce livre avant la fin...

www.lemediatiseur.fr Mathieu Henon (23/01)

document pdf

Derrière l'apparente simplicité de la langue de ce Pays des kangourous se cache une dynamique narrative pleine de surprises qui va entraîner le lecteur à la rencontre de personnages à la fois tendres, cocasses et surprenants comme Lily, enfant autiste aux facultés médiumniques ou Lola, grand-mère excentrique et amie de " sorcières ". Flottant entre les vagues capricieuses d'une famille très spéciale, le personnage de Simon se révèle dans le long et bouillonnant cheminement de ses réflexions et son regard déjà aiguisé et adulte posé sur la dépression de son père, thème central de l'histoire. Roman à la fois léger et douloureux, Au pays des kangourous nous convie à une promenade aussi persuasive que littéraire dans les contrées secrètes de l'enfance.

http://www.blogdephaco.blogspot.com Phaco (30/01/12)

document pdf
... J'ai aimé l'idée que pour une fois, ce soit le père qui soit dans une situation de

dépression profonde, et la mère obnubilée par son travail, très peu présente, assez peu maternelle, ça fait du bien de temps en temps de voir ces rôles habituels inversés ! ... Un roman positif et pas triste du tout, le sujet ne doit surtout pas vous faire peur !
http://lesjardinsdhelene.over-blog.com Laure 01/02

document pdf
Dans ce nouveau roman, papa est dépressif, maman est lointaine, grand-mère est fantasque, la petite Lily est autiste : l'écriture toute en rêveries enfantines fait protection optimiste et office de mixer des cauchemars adultes. Même s'il reste des petits pépins amers collés sur la langue, l'optimisme résiste.
http://www.lesinfluences.fr Emmanuel Lemieux 01/02
document pdf
Une écriture sensible avec un ton humoristique pour évoquer la dépression d'un père par la voix de son petit garçon Simon, 9 ans. La vie quotidienne de Simon est bouleversée, absorbée par une grand mère très originale et des rencontres enrichissantes. A lire absolument !
http://www.leblogdemoon.com Sylvie Gand (01/02)
document pdf

Le récit possède une belle fluidité, et il est très aisé d'y entrer dès les premières lignes. Sa grande réussite est la narration par un petit garçon de 9 ans : non seulement on retrouve la fraîcheur et l'enthousiasme de l'enfance dans le ton, mais aussi le regard innocent qu'il porte sur le monde... Malgré le sérieux du sujet, le texte ne se départit à aucun instant de l'optimisme et de la légèreté du narrateur tout au long des lignes... Vous l'aurez compris, ce roman original est un petit bijou de poésie et de finesse : un coup de coeur...

http://www.onirik.net Artemis (09/02/12)

document pdf
... Ce qui est intéressant avec ce livre triste, c'est qu'il est drôle, oui vous avez bien lu, les deux ne sont pas antinomiques ! Simon est touchant, son papa aussi, et leur histoire est émouvante. Lorsque Paul s'enfonce dans la dépression, le lecteur s'enfonce avec lui, et puis l'innocence de Simon, la vivacité de Lily, l'abnégation du chauffeur, le pardon à Jérémy, l'originalité de Lola et des Sorcières en font sortir peu à peu, en même temps que le papa, pour aller vers une fin heureuse, naturelle et pas mièvre (plutôt proche de la vie réelle en fait). Au pays des kangourous est un conte moderne qui fait réfléchir mais qui ne juge pas, ainsi chaque lecteur pourra y retrouver une petite partie de soi, un détail, un souvenir, la joie, la tristesse, l'amour, la vie.

http://laculturesepartage.over-blog.com Catherine (14/02)

document pdf

... Gilles Paris écrit une sorte de conte un peu moral sur l'apprentissage d'un enfant, sa compréhension de la maladie, de l'amour, de l'amitié, de la nécessité du sentiment, du malaise de la solitude. Simon rêve souvent et le raconte. C'est un peu naïf parfois et Gilles Paris ne recule pas devant les bons sentiments. Mais l'ouvrage se tient et sincèrement s'apprécie, parce qu'il y a de bonnes trouvailles, un bon rythme et une belle joie de vivre...

http://livrespourvous.centerblog.net Fabrice de Rotrou (15/02)

document pdf

... Touchant, émouvant, cette description des problèmes de grand vu des yeux d'un petit est tout simplement déroutante. En effet, rien ne me touche plus qu'un enfant en détresse, mais alors là, un enfant qui veut cacher sa tristesse et en même temps comprendre son père est tout simplement bouleversant. Se récit nous aide à intégrer l'impact que nos réactions ont sur les enfants...

http://lireenligne.blogspot.com Marine (16/02)

document pdf
Gilles Paris sait peindre sur les drames des joies d'enfance. Dès la première page, songer au Petit Nicolas de Jean-Jacques Sempé et René Goscinny est un premier compagnon de lecture. La saveur retrouvée d'une douceur réconciliant avec toutes ses forces contre la dérive. Avec cette identique qualité d'âme : pousser l'enfance à retentir donnant au monde adulte et actuel des éclairages sur le tragique de son naufrage, mais non sans une infinie tendresse, une infinie certitude que rien n'est jamais toujours sur le déclin. Comme il est délicat de savoir le laisser percevoir, entrevoir, ressentir rien qu'à l'aide des mots et de leur rassemblement !

http://www.desclaqueauxlivres.com Luc Monge (19/02/12)

document pdf
document pdf
document pdf
Pas question ici de s'apitoyer mais comprendre et accompagner, d'un hôpital à Meudon en passant par Sainte Anne puis une clinique à Montpellier. L'humour est
grave mais jamais absent avec cette interrogation tout au long du livre: Pourquoi les adultes ont-ils tant de mal à parler aux enfants?
http://www.thepariser.fr Laetitia Monsacré (19/02/12)
document pdf
C'est avec un regard plein de fraîcheur, de poésie, de douceur, celui d'un enfant de 9 ans, que Gilles Paris nous emmène dans ce bouleversant voyage : celui de la compréhension de cette pathologie. Un roman plein d'amour, de tendresse, d'humour. Une véritable ode à la tolérance sur ce mal de vivre trop souvent considéré à tort comme un simple laisser-aller, quand il s'agit en réalité d'une vraie maladie. Poignant, magnifique, rédigé d'une plume à la sensibilité aussi vibrante que belle, ce roman de Gilles Paris est un anticyclone sur la dépression. A lire absolument !
http://koryfee.over-blog.com Karine Fléjo (20/02/12)
document pdf
... Au pays des kangourous nous offre une vision différente du monde adulte, une vision plus innocente et simple de choses qui nous paraissent compliqués. Une façon de relativiser. Le nouveau roman de Gilles Paris laisse songeur lorsque la dernière page se tourne et laisse un léger goût de regret, celui d'une innocence perdue, d'une incapacité à s'échapper du quotidien.
http://www.boojum-mag.net Julie Lecanu (21/02/12)
document pdf
Faire parler un enfant en s'adressant à des adultes, et réussir à ne pas les ennuyer au bout de trois pages relève presque du défi... Gilles Paris, par le biais de son jeune narrateur, parvient à tisser un quotidien en équilibre permanent entre l'innocence de l'enfance et le poids de la vie des adultes. Entre jeux et problèmes, entre joie et tristesse, sans jamais tomber dans le pathos ni devenir mièvre... On pourrait, par l'âge du narrateur, si loin du notre, arriver à garder une certaine distance et ne pas trop 'identifier, mais la simplicité et la poésie du propos finissent par nous embarquer et nous donner l'impression de ne plus avoir d'âge. De ne plus être dissociés de ce petit garçon courageux et de parfaitement savoir ce qu'il ressent.
http://www.culturewok.com Syd (29/02)
document pdf
Ce roman est abordé à la première personne du singulier, du point de vue du fils. L'écriture se retrouve alors être totalement émouvante, car on ressent les évènements comme si on était cet enfant de 9 ans : un peu d'insouciance, d'incompréhension, de tristesse et d'abandon... Les émotions passent très bien : légères, elles suivent une fluidité sans pareille et étonnante.... C'est un livre haut en couleur qui reflète très bien ce que peut ressentir un enfant quand il est abandonné de ses parents, ou en tout cas face à la dépression de l'être qu'il peut aimer le plus. C'est un livre très bien écrit que je conseille à tous. Un grand merci encore aux éditions, à l'auteur et à tout ce qui m'a permis de pouvoir lire ce livre vraiment vraiment magnifique !
http://lavoixdulivre.blogspot.com Tom (01/03)
document pdf
J'ai été réellement bouleversée à la lecture de cet ouvrage, avec cet enfant qui découvre l'abandon de la maman " pour cause de travail " et aussi un père hospitalisé pour dépression. L'histoire de ce petit garçon est très attachante, c'est un roman plein d'humour de tendresse et malgré tout d'amour... A lire !
http://www.cpourlesfemmes.com Nathalie Sahel (02/03)
document pdf
... Gilles Paris réussit le difficile exercice de s'exprimer à travers le corps, l'esprit, les joies, les angoisses, l'imagination et les mots d'un petit garçon de 9 ans : Simon. Le livre bénéficie alors de la légèreté de l'enfance... Gilles Paris a aussi eu l'intelligence d'écrire un livre qui s'adresse autant aux adultes qu'aux adolescents et qui, je trouve devrait être élevé au rang d'utilité publique. Que chacun n'hésite pas à s'en servir pour comprendre cette maladie, ou pour converser avec son entourage sur ce sujet trop souvent tabou : en famille, entre ami, à l'école, au collège, au lycée, au travail, ce livre a sa place.
http://cdcoeurs.over-blog.net Géraldine (06/03)
document pdf
document pdf
J'ai bien aimé ce livre. Je l'ai lu en une après-midi. Je l'ai trouvé beau parce qu'il
évoque avec simplicité, fraicheur et un brin d'humour, une maladie insidieuse et
souvent incomprise. Je n'ai pas trouvé ce livre triste ni noir, bien au contraire, je
l'ai trouvé positif et plein de lumière. C'est aussi très tendre et drôle de voir le
comportement des adultes décrypté par un enfant.
http://www.les-billets-de-mademoiselle-may.com Mademoiselle May (13/03)
document pdf
... C'est bien là que réside la réussite de ce livre, qui échappe au genre " raconté par les enfants... ". D'infinies petites touches, réalistes en diable, la crédibilité à la fois simple et terrible de tout ce qui est ici raconté. Gilles Paris connaît visiblement à fond son sujet : est-il le père ? A-t-il été l'enfant ? Font-ils, l'un et l'autre partie de son tout premier cercle ? En tout état de cause, cet auteur familier du genre enfant – héros (Papa et maman sont morts est un autre de ses titres), signe ici un livre beaucoup plus personnel, probablement plus grave. Ce Simon-là, n'est pas près – croyez-moi – de vous lâcher ! Il en est ainsi de certains personnages – et c'est là, le mystère formidable de la littérature. Celui-là – son itinéraire, sa construction tellement à part pour un enfant – résonne comme extraordinairement vivant, un peu comme en 3D. Personnage de roman ? Seulement ? A vous de décider !
http://www.lacauselitteraire.fr Martine L. Petauton (20/03)
document pdf
La dépression est encore une maladie tabou comme l'explique Gilles Paris dans son livre : Au pays des Kangourous. Pas si simple d'aborder un tel sujet dans un livre, sans tomber dans le pathos. Gilles Paris évite cet écueil en mettant en scène un enfant face à la dépression de son père...
... Attention, ce n n'est pas un roman triste, mais un livre plein de malice et de dérision, grâce la narration d'un petit garçon. Raconté par un adulte, ça aurait été plombant, tandis que cette description enfantine permet de porter un autre regard sur la dépression.
http://www.bouquiner.net Jérôme Hermez (24/03)
document pdf
Simon, petit homme de neuf ans, va grandir bien plus vite en un an que beaucoup d'autres enfants.
A nous d'en tirer des leçons : pas de morale non, d'humanité.
Il faut savoir lire entre les lignes.
http://librairiedutheatre.blogspot.fr Lydie Zannini (11/04/12)
document pdf
... Un sujet difficile avec un choix de narrateur délicat, qui aurait pu se révéler affligeant de niaiserie, mais qui fonctionne très bien et donne au roman sa tendresse et son émotion tout autant que son dynamisme, son enthousiasme et sa vitalité. On danse beaucoup dans ce livre, avec Lola et ses sorcières ou avec les Black Eyed Peas, on fait la fête avec Fortuné le géant amoureux, on vit, on aime, on parle, on explique, on comprend... Les thèmes sont graves mais le traitement joyeux...
http://www.encres-vagabondes.com Serge Cabrol (20/04/12)
document pdf
....Un style narratif original, émouvant, drôle et (im)pertinent. Faire parler un enfant de neuf ans n'est pas anodin...
http://www.mandor.fr François Alquier (23/04) Une interview
document pdf
... C'est un très beau roman porté par une écriture pleine de tendresse. Je n'oublierai pas de sitôt cet adorable petit garçon....
http://mya.books.over-blog.com Mya (02/05/12)
document pdf
... J'ai vraiment été touché par cette belle histoire que j'ai refermée le coeur pincée...
http://fibromaman.blogspot.fr Clara (28/04/12)
document pdf
La plume de Gilles Paris? Unique. D'une sensibilité aussi vibrante que belle. Viscéralement humaine, à l'image de l'auteur. Une plume qui a ceci de particulier qu'elle emprunte la voix d'un enfant de neuf ans, avec une justesse de ton sidérante, un regard neuf, pur et avide de connaissances sur le
monde qui l'entoure. Une plume terriblement attachante sur les ailes de laquelle le lecteur s'envole avec émotion. Et peine à atterrir la lecture finie...
http://koryfee.over-blog.com Karine Fléjo Le Karinotron (07/05/12)
document pdf
... Un roman tout en douceur qui fait du bien, sincèrement... parce qu'il est léger et qu'il donne envie de rêver encore,de replonger en enfance et de croire en l'humanité!
http://insatiablecharlotte.wordpress.com Charlotte (09/05/12)
document pdf
... Ce roman émouvant aborde de façon sensible mais sans pathos, la douleur de la dépression chez celui qui la vit et pour ceux qui lui sont proches.
http://blue-moon.fr Enora (11/05/12)
document pdf
... Gilles Paris nous narre à travers les yeux de Simon,un enfant de neuf ans sa vision de la dépression de son père. Ce sujet douloureux est traité avec beaucoup de pudeur, de tendresse et d'humour grâce au regard à la fois innocent et réaliste de ce jeune personnage. Même si ce roman est émouvant et fera vibrer les lecteurs, l'auteur ne tombe jamais dans la surenchère...
http://www.plume-libre.com Stfoch (15/05/12)
document pdf
... Si vous aimez les belles histoires, je vous recommande ce roman !...
http://megworld.over-blog.com Céline 17/05/12
document pdf
... Beaucoup d'émotion donc pour moi à travers ce livre ; des thèmes qui m'ont touchée. Un coup de coeur.
http://paikanne.skynetblogs.be Paikanne 19/05/12
document pdf
Un roman aux accents à la fois douloureux, frais et poétiques...
http://www.prixmediterranee.com André Bonet 21/05/12
document pdf
... En fait Au pays des kangourous n'est pas un roman sur la dépression mais un roman contre la dépression !
http://www.lalettredulibraire.com Thomas Coutenceau (22/05/12)
document pdf
... L'amour occupe une grande place dans le récit. L'amour de tous les âges, l'amour filial, l'amour tout court... Et si parfois la lecture serre le coeur, elle laisse une grande place à l'espoir.
http://www.imaginelf.com Elsa Lelf (25/05/12)
document pdf
... Un très beau roman...
http://bernardthomasson.com Bernard Thomasson (25/05/12)
document pdf
J'ai rarement ressenti une telle émotion au lisant ce livre... A lire pour le ton, à lire aussi pour la sensibilité de l'auteur et les rêves de Simon qui font du bien...
http://www.desauteurspresdechezvous.fr
Nadine Enguehard (26/05/12)
document pdf
...Humour et esprit...
http://vouslisez.com Sophie-Marie Dumont (28/05/12)
document pdf
... J'y ai découvert des personnages magnifiques, des paroles sincères et profondes, et j'avoue que je suis toujours aussi fan du style de l'écriture, simple, léger et sérieux à la fois, plein de tendresse, d'humour, de magie !...
http://coeurdelibraire.over-blog.com Myiuki (31/05/12)
document pdf
...Ce livre est magnifique. Poétique, magique, et avec une plume superbe qui le rend encore plus beau !...
http://lecinemadeslivres.blogspot.fr Théo Uhart (10/06/12)
document pdf
... Ce roman m'a beaucoup plu car il est à la fois drôle et touchant, tout en traitant du sujet assez lourd qu'est la dépression, vue au travers des yeux d'un enfant naïf et adorable...
http://www.critiqueslibres.com Psychééé (11/06/12)
document pdf
... Ce roman peut aussi bien être lu par les plus jeunes comme Simon, que par des adultes. Chacun s'y retrouvera et voyagera aux travers des pensées du petit garçon. Un jolie découverte, et une écriture très soignée, très tendre.
http://www.lelibrair.com Nina (14/06/12)
document pdf
... Il y a beaucoup de tendresse et d'amour dans ce livre...
http://antredeslivres.blogspot.fr Anaïs Doiseau (15/06/12)
document pdf
... Je dois dire que j'ai rarement été aussi attendrie en lisant un livre...
http://oukouloumougnou.blogspot.fr non signé (19/06/12)
document pdf
... Grâce à cette écriture simple mais atypique, Au pays des kangourous transcrit la vision d'un enfant sur les choses de l'existence qui font osciller la vie d'un côté ou de l'autre. La panoplie d'évènements rend le récit vivant, et le lecteur se trouve réellement plongé dans un univers propice à la détente et à la rêverie. Un bon moment de lecture !
http://www.unidivers.fr Thomas (25/06/12)
document pdf
Je ressors marqué par un livre qui est un coup de foudre. Des sujets durs abordés avec une légèreté déconcertante, une émotion marquante qui a failli me tirer les larmes (insensible va !), des personnages attachants, vivants, une histoire originale, et pourtant relativement banale ... La vie à l'état pur dans un roman bouleversant.
http://bouquinsenfolie.blogspot.fr Nathan (25/06/12)
document pdf
... C'est un véritable coup de coeur ce livre. Je vous le recommande sans hésiter. Il respire la tendresse, la détresse d'un être si fragile qu'est l'enfant face au désespoir de ses parents. Il nous donne le goût d'être plus compréhensif et plus tolérant envers les gens souffrant de la dépression ou toute autre pathologie neurologique !
Cette lecture me laisse tout simplement sans mot ...
http://frogzine.weebly.com Froggy (26/06/12)
document pdf
Interview sur www.babelio.com par Elise (26/06/12)
document pdf
... Je ne peux que vous conseillez ce livre. Un grand moment d'émotion garantie. C'est une histoire qui restera marqué dans mon esprit, elle ne peut pas s'oublier!!
http://boulevard-livresque.blogspot.fr Damien (05/07/12)
document pdf
... En plus de l'histoire intrinsèquement émouvante, j'ai également été tout à fait charmée par la plume de Gilles Paris qui nous offre un subtil mélange de poésie et de mots d'enfants. Il relève de main de maître le défi de se mettre dans la peau d'un petit garçon et le ton est toujours juste. Très juste. Tellement juste que, comme un enfant, ce livre dont le coeur est la dépression, est pourtant rempli de rires, de musique, d'humour ... et de vie !
http://plumedecajou.over-blog.com Cajou (12/07/12)

document pdf
... Un récit d'un enfant de 9 ans, mais un récit poétique dont on voudrait retenir chaque expression, qui raconte la dépression avec justesse, sans tragique ni pathos. Un récit plein de vie également, qui finit bien aussi (guérison, nouvelles rencontres...)..
Un livre finalement porteur d'espoir, très accessible, et dont l'empreinte reste en nous après l'avoir fermé.
http://mediatheques.villeurbanne.fr Sophie Menvielle (13/07/12)
document pdf
Un joli roman sur un thème grave, que l'auteur met en mots avec beaucoup de justesse.
http://coquelicoquillages.blogspot.fr (24/07/12)
document pdf
Il rappelle qu'on oublie un peu trop facilement l'enfant que l'on a été - alors même qu'il vit toujours en nous.
...Gilles Paris déploie son talent de romancier...
http://www.lacauselitteraire.fr Sophie Adriansen (02/08/12)
document pdf
... une belle découverte. Ce livre est touchant...
L'écriture est vraiment magique, j'ai versé beaucoup de larmes pour ce roman qui mérite d'être connu et reconnu.
http://litteratureetfrancais.over-blog.com (06/08/12)
document pdf
Gilles Paris peint le portrait d'un enfant de 9 ans à l'innocence attendrissante et la clairvoyance désarmante...
En racontant avec poésie une histoire pas si banale, l'auteur touche notre corde sensible...
http://ilovejaneausten.over-blog.com (22/08/12)
document pdf
Ce livre est très bien écrit, juste, tendre, drôle, parfois triste, et rend crédible la parole d'un jeune garçon devant faire face à une période difficile...
Je ne peux que conseiller ce livre...
http://labulleusedair.blogspot.fr Bulleuse d'air (31/08/12)
document pdf
Ce roman est très émouvant. Simon et Paul sont deux personnages très attachants et touchants. J'ai eu envie de les cajoler,...
Ce livre est écrit très simplement.... Cela suffit à en faire une oeuvre remarquable, pleine de sensibilité, qui ne peut laisser personne de marbre.
http://21-au-rendez-vous-litteraire-14.over-blog.com Stéphanie (02/09/12)
document pdf
La douleur qu'on y sent serre le coeur, mais le talent de romancier de Paris, c'est "l'enfouir" sous la naïveté rafraichissante du garçon....
htt://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr Joyeux Drille (19/09/12)
document pdf
Le coup de force de l'auteur, c'est bien de tenir la distance, d'en faire un roman passionnant au long duquel on rit, on sourit, et surtout on fond d'amour pour ce gamin... une vraie réussite.
http://black-novel.over-blog.com Pierre Faverolle (19/09/12)
document pdf
... à la fois léger, plein d'humour, parfois fantasque et onirique ... et extrêmement touchant voire triste.
http://irreguliere.over-blog.com Géraldine (21/09/12)
document pdf
... Ce livre traite d'un sujet assez difficile, la dépression, à travers le regard d'un enfant. J'ai trouvé que ce sujet était ici traité de manière originale et touchante... Le roman se termine tout en douceur. J'ai aimé.
http://biblienfolie.blogspot.fr Fanny Botella (22/09/12)
document pdf
... Tout comme dans Autobiographie d'une Courgette..., Gilles Paris entre à merveille dans la tête d'un enfant de neuf ans...
http://www.lalivrophile.net Elisabeth Mesmer (27/09/12)
document pdf
... Avec un style magique et des personnages attachants, ce livre est à lire!
https://leschroniquesdethib.files.wordpress.com Thibaut Redrock (30/09/12)
document pdf
Faites donc un voyage au pays des kangourous, vous ne le regretterez pas!
http://culturezvous.com Antoine (02/10/12)
document pdf
... L'autre point que j'ai trouvé très important est que Simon ne juge jamais ses parents, même si son père est interné à cause de sa dépression, même si sa mère ne sait pas lui montrer qu'elle l'aime...
http://deslivresetsharon.wordpress.com (2/10/12)
document pdf
C'est une belle histoire, un hymne à la vie qui prouve que même face à l'irrémédiable grâce à l'amour, à la chaleur humaine, tout est possible et que grâce à l'espérance et à la résilience, l'on peut revivre et reconstruire, même après l'ultime, l'indicible et l'insoutenable...
http://you.leparisien.fr/conso-passions Omri (4/10/12)
document pdf
Une belle leçon de vie... Malgré les thèmes abordés, ce livre est lumineux et d'une tendresse inouïe.
http://clubdelecturesoultz.over-log.fr (06/10/12)
document pdf
... J'ai beaucoup aimé ce livre pour l'espoir qui en émane, malgré la dureté du sujet, on se rend compte que l'on peut se sortir de tout...
http://bouquinovore.blogspot.fr Jérémy (21/10/12)
document pdf
Interview de Gilles Paris par Laure Rebois
http://livre.expeert.com (23/10/12)
document pdf
... C'est un récit très poignant, attachant, qui m'a plus que transporté, j'eu l'impression que moi aussi j'avais attrapé la maladie de la fatigue lors de cette lecture, ce fut assez troublant!
http://steambook.blogspot.fr Cindy (28/10/12)
document pdf
Ce livre est un coup de coeur. ... j'ai été conquise à la fois par l'histoire, par le ton, par le style et les personnages... un vraiment beau roman.
http://milleetunepages.canalblog.com Stephie76 (02/11/12)
document pdf
... un concentré de poésie, d'humour, de justesse et d'émotions.
a lire absolument!!! On sort de cette lecture pétillant d'énergie et le sourire aux lèvres.
http://facetiesdelucie.canalblog.com Lulu (02/11/12)
document pdf
Une très belle histoire aussi poétique que marquante. Un énorme coup de cœur.
http://boulevard-livresque.blogspot.fr Damien (17/11/12)
document pdf
Avec beaucoup de fraicheur et une grande sensibilité,  ... une œuvre émouvante, originale et pleine de légèreté dans laquelle l'humour, la tendresse et la vivacité ne font pas défaut. ...
Un très bon cru que cet "Au pays des kangourous" et une rencontre magique avec Simon.
http://leslecuresdemartine.com Martine Galati (19/11/12)
document pdf
L"auteur accomplit la merveilleuse prouesse de nous toucher avec des mots simples. ... Un petit roman, très vite lu, plein de charme, plein de caractère et plein de force aussi.... idéal pour sourire et pleurer, pour passer un bon moment en compagnie d'un enfant assez exceptionnel en son genre.
http://pampoune-lectures.overblog.com (19/11/12)
document pdf
Des thèmes difficiles sont abordés dans ce livre mais on suit paisiblement ce petit garçon, on s'empêche de pleurer aux moments cruciaux et on dit merci à Gilles Paris de ce magnifique roman.
http://www.myboox.fr Laurie Amathieu (20/11/12)
document pdf
...Un récit, pleins d'émotions, et bouleversant à lire. De par la difficulté et la sensibilité des sujets traités, Gilles Paris réussit quand même à écrire un livre accessible à tous, facile et rapide à lire.
http://addictbooks.skyrock.com (14/12/12)
document pdf
... La grande énigme subsiste : mais comment un auteur adulte arrive à toucher juste, à entrer de cette façon dans ses personnages, comme s'il était lui même le petit garçon?!...
kttp://laetisplayground.wordpress.com (23/12/12)
document pdf
... Un livre doudou pour s'offrir une jolie parenthèse de douceur
http://lemondedemirontaine.hautetfort.com (28/12/12)
document pdf
"Au pays des kangourous" est une histoire habillement menée, un mélange de mondes attendrissant, celui de l'enfance et de l'âge adulte; celui de la folie et de la raison.
http://www.laurentboyet.fr  (05/01/13)
document pdf
Un livre porteur d'espoir, jamais tragique et souvent drôle. Et tellement beau qu'il devient incontournable et magique! Une émotion pure et rare qui se savoure encore longtemps après l'avoir renfermé.
http://www.e-cartable.fr (10/01/13)
document pdf
Le ton du roman est juste, sans pathos, à la fois drôle et mélancolique, léger et profond, réaliste et poétique. Mais surtout optimiste.
http://gruznamur.wordpress.com (12/01/13)

document pdf
Tout, j'ai tout aimé... L'histoire, les personnages, la plume délicate de l'auteur, les sentiments par lesquels je suis passée pendant ma lecture et cette sensation d'avoir enter les mains une pépite, rare et précieuse.
http://aliasnoukette.over-blog.com (14/01/13)
document pdf
Vous l'aurez compris il s'agit bien d'un ENORME coup de cœur! Et croyez moi, c'est vraiment agréable!
http://bulledop-bouquine.blogspot.fr (19/01/13)
document pdf
Une belle histoire qu'on voudrait réelle, même si dans les romans on sait bien que c'est pour de faux !
https://sarawastibus.wordpress.com (01/02/13)
document pdf
J'ai tellement aimé ce roman que je lirai sûrement très prochainement les deux premiers livres de l'auteur et ne manquerai pas d'en parler ici
http://cecil-a-lu.webnode.fr (02/02/13)
document pdf
Et quand on a plaisir à lire un texte, on dit merci à son auteur. Le reste. Tout le reste. C'est du blabla de chroniqueur.
www.jeromeenezvriad.com (21/03/13)
document pdf
...J'ai été de suite charmée par l'ambiance du roman, j'ai trouvé que c'était à la fois, grave, tendre, émouvant et drôle. Au pays des kangourous m'a beaucoup émue...
http://livralex.blogspot.fr Alexia (06/05/13)
document pdf